S.Grillot Audioprothésiste D.E Email: stephanerevaudio@gmail.com
Son
Appareillage auditif
Financer
Comment

Financement d'un appareillage auditif

Tous mes laboratoires sont conventionnés par la sécurité sociale,
vous pouvez donc bénéficier du "tiers payant"
(pas d'avance des frais remboursables par les caisses d'Assurance Maladie).

100% SANTE : VOS REMBOURSEMENTS

La réforme du 100% SANTE :

Pour rappel, la réforme 100% SANTE a défini 2 classes d'appareils auditifs :

-  Classe I : les aides auditives appartenant à cette classe doivent présenter un certain nombre de spécifications minimales dont au moins 12 canaux de réglage, + au moins 3 options de confort à choisir parmi un ensemble de propositions, comme un système anti-acouphènes, le réducteur de bruit du vent, la synchronisation binaurale, la connectivité sans fil… Leur prix est plafonné à 950 euros.

- Classe II : les aides auditives appartenant à cette classe sont des aides auditives de Dernière Génération. Elles sont rechargeables, elles disposent d'un nombre de canaux important permettant des réglages précis, et offrent de nombreuses options de confort. Ces appareils auditifs de Classe 2 haut de gamme proposent aussi de nombreuses fonctionnalités telles que la connexion directe à votre téléphone ou votre TV. Elles sont particulièrement adaptées à tous les environnements sonores (calme, bruyant, foule...). Leur prix de vente reste libre.

Plus d'informations sur la réforme 100% SANTE en audiologie. 

 

 

REMBOURSEMENTS depuis le 1er JANVIER 2021

  • POUR LES PLUS DE 20 ANS

Les appareils auditifs de Classe I sont intégralement pris en charge par les caisses d’assurance maladie obligatoire et les organismes complémentaires, sans reste à charge pour les patients disposant des garanties d’un contrat responsable.

(Prix de vente maximal : 950€ - Remboursement Sécurité Sociale : 240€ - Remboursement Complémentaire Santé : 710€)

Les appareils auditifs de Classe II : remboursement Sécurité sociale 240€ - Remboursement Mutuelle en fonction du contrat.

  • POUR LES MOINS DE 20 ANS

Les appareils auditifs de Classe I sont intégralement pris en charge par les caisses d’assurance maladie obligatoire et les organismes complémentaires, sans reste à charge pour les patients disposant des garanties d’un contrat responsable.

(Prix de vente maximal : 1400€ - Remboursement Sécurité Sociale : 840€ - Remboursement Complémentaire Santé : 560€)

Les appareils auditifs de Classe II : remboursement Sécurité sociale 840€ - Remboursement Complémentaire en fonction du contrat.

LES AIDES FINANCIÈRES :

CMU :

la sécurité sociale rembourse un appareil tous les 4 ans pour un montant de 800€/ oreille.

Personnes non-imposables:

Pour les personnes non-imposables, vous pouvez constituer un dossier de PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES à la sécurité sociale. Ce dossier passera en commission qui accordera ou non une aide au financement de votre appareillage. Vous pouvez également déposer une demande de prestation extra légale ou complémentaire à votre Mutuelle et Caisse de Retraite complémentaire. N'hésitez pas à prendre contact avec votre caisse de retraite car il y a souvent des fonds budgétés inutilisés. Ces prestations sont variables en fonction des revenus.

Anciens combattants:

les anciens combattants, blessés de guerre, sont remboursés par la sécurité sociale militaire au même titre que les adultes atteints de cécité ou les enfants de moins de 20 ans, à raison d'un appareillage tous les 5 ans.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) :

Le dossier de demande de PCH peut être obtenu à la MDPH.

Conditions d'âge: avoir plus de 20 ans et moins de 60 ans.

Conditions de handicap: il faut que soient reconnues une difficulté absolue ou 2 difficultés graves dans les « actes essentiels de la vie ». La surdité profonde (100%) est reconnue comme une difficulté absolue. Pour les autres surdités les 2 difficultés graves à mettre en avant sont:

  • Difficulté à entendre et comprendre
  • Difficulté à utiliser les appareils de communication à distance (téléphone, bornes téléphoniques, portiers ... ).

Démarche: pour juger des capacités des demandeurs, les personnes qui étudient les dossiers doivent tenir compte de l'audiogramme réalisé sans appareillage. L'audiogramme vocal sans appareil est donc également un élément important car il permet d'évaluer les difficultés de compréhension.

Les autres aides possibles:

  • Salariés du secteur privé = dossier AGEFIPH
  • Salariés du secteur public = intervention du FIPHFP
  • Salariés du secteur sanitaire, social, médico-social = intervention d'OETH